Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Al-Zoebi: la Syrie va vers le congrès de dialogue national et le gouvernement est prêt à inviter tout le monde….La sécurité a une seule notion dissociable

10 Février 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Al-Zoebi: la Syrie va vers le congrès de dialogue national et le gouvernement est prêt à inviter tout le monde….La sécurité a une seule notion dissociable 

08 Fév 2013

 

Damas / Le ministre de l'information Orman al-Zoebi a affirmé que la Syrie va vers un dialogue national irréversible et que le gouvernement est prêt à inviter tout le monde à l'intérieur qu'à l'extérieur, dont les coordinatifs et chacun qui jette l'arme et se dit prêt à discuter sérieusement de la question nationale, pour participer au dialogue sans leur porter atteinte.

"Nous croyons en la capacité du dialogue national sérieux sur la terre syrienne et sans conditions préalables ni écartement de personne de réussir et d'aboutir aux résultats escomptés", a-t-il indiqué dans une interview accordée la nuit dernière avec la TV syrienne.

Il a souligné que l'objectif essentiel du programme politique sur le règlement de la crise est le rétablissement de la sécurité et la stabilité et de l'édification de l'Etat et d'un système politique modèle plus stable, qui se conforme au concept du pluralisme politique.

Al-Zoebi a assuré que l'Etat n'exerce pas la violence comme le font les groupes armés, mais il exerce son droit d'imposer sa souveraineté et celle de la loi et de rétablir la sécurité et la stabilité dans le pays.

Il a fait noter, à cet effet, que le respect des pays régionaux de l'arrêt de la contrebande d'armes et des personnes armées vers la Syrie aidera à la réussite du programme politique sur le règlement de la crise et au rétablissement de la stabilité dans ce pays, insistant à cet effet que la Syrie poursuivra le programme politique même si ces pays ne se sont pas engagé à l'arrêt de l'armement.

Il a signalé que certains pays, qui ont commencé de parler du règlement politique de la crise en Syrie, continuent à faire passer des armes et des personnes armées en contrebande vers la Syrie, précisant que ces propos viennent après leur conviction que toutes leurs options précédentes ont échoué alors que la Syrie se tient ferme.

Il a souligné que le comité gouvernemental chargé d'exécuter le programme politique a commencé ses réunions avec des forces, des partis et des courants, dont des parties de l'opposition, pour discuter de la question nationale d'une façon sérieuse et engagée.

Quant aux questions des aides et de secours, al-Zoebi a affirmé que l'Etat syrien est capable, via le croissant Rouge Syrien et le comité supérieur du secours, à acheminer les aides humanitaires à ceux qui en ont besoin dans toutes régions en Syrie, et que tout propos contraire n'est qu'une tentative de voler ces aides et de s'en servir politiquement en faveur des groupes politiques opposants à l'étranger.

Il a précisé que le manque des services essentiels est du aux comportements des groupes terroristes et à leurs agressions contre les routes, les moyens de transport; et les établissements de l'Etat et du secteur privé.

Il a affirmé, d'autre part, que les associations civiles et le Croissant Rouge Syrien font les arrangements nécessaires pour mener des contacts avec tous les syriens qui avaient quitté la Syrie vers les pays voisins pour assurer leur retour car la Syrie est une patrie pour tous les Syriens.

Il a fait noter que des comités seront présents sur les frontières afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour chacun qui veut retourner sans vengeance. "La porte est pleine ouverte devant tous les opposants qui sont sortis avant ou durant la crise pour s'asseoir à la table du dialogue', a-t-il conclu.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article