Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Bahreïn : Arrestation de la défenseuse des droits humains Mme Zainab Al-Khawaja tandis que la Cour d'Appel rejette deux appels contre des peines de prison

6 Mars 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Bahreïn : Arrestation de la défenseuse des droits humains Mme Zainab Al-Khawaja tandis que la Cour d'Appel rejette deux appels contre des peines de prison

Zainab Al-KhawajaZainab Al-Khawaja

Le 27 février 2013, la défenseuse des droits humains Mme Zainab Al-Khawaja a été arrêtée par les forces de sécurité lors d'un sit-in pacifique devant le palais royal à Qudaybiyah. Dans le même temps, le 28 février 2013, la Cour d'Appel a rejeté un appel de la défenseuse contre une peine de deux mois de prison et un autre appel contre une peine d'un mois de prison.

Zainab Al-Khawaja est une éminente défenseuse des droits humains et blogueuse qui appelle activement à des réformes politiques et démocratiques au Bahreïn. Elle est actuellement incarcérée au centre de détention d'Hoora.

Le 27 février 2013, Zainab Al-Khawaja a été arrêté alors qu'elle manifestait contre le refus des autorités de rendre le corps de M. Mahmoud Issa al-Jaziri, un militant pro démocratie tué lors d'une manifestation le 14 février 2013 dont l'objectif était de commémorer le second anniversaire du soulèvement au Bahreïn.

Le militant serait décédé après avoir été touché à la tête par le tir d'une bombe de gaz lacrymogène lorsque les forces de sécurité auraient lancé l'assaut contre les manifestants à Nabi Saleh, dans le sud de Manama.

Le 28 février 2013, la Cour d'Appel a rejeté deux appels interjetés par Zainab Al-Khawaja contre deux peines de prison. Le premier appel concerne un verdict prononcé le 10 décembre 2012, condamnant Zainab Al-Khawaja à un mois de prison. Elle est accusée d'avoir participé à une manifestation non autorisée le 12 février 2012, et d'être entrée illégalement sur le rond-point de la Perle, que les autorités considèrent comme une zone règlementée, bien qu'il n'existe aucune décision ou loi officielle confirmant la zone restreinte.

Comme Zainab Al-Khawaja a déjà purgé huit jours de la peine susmentionnée, il lui reste 22 jours de détention. Le second appel concerne une peine de deux mois de prison pour destruction présumée de biens appartenant au ministère de l'Intérieur. Suite au rejet des deux appels, Zainab Al-Khawaja risque de devoir effectuer deux mois et 22 jours de prison.

Zainab Al-Khawaja milite depuis avril 2011 pour la libération de son père M. Abdulhadi Al-Khawaja, un éminent défenseur des droits humains, ancien coordinateur de protection de Front Line Defenders pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, qui purge une peine de prison à perpétuité prononcée au terme d'un procès profondément inéquitable.

À cause de son travail en faveur des droits humains, Zainab Al-Khawaja est victime de nombreux actes d'acharnement judiciaire. Pour plus d'informations sur les précédents actes de harcèlement contre Zainab Al-Khawaja, lire les appels urgents de Front Line Defenders du 16 février 2012 et du 20 décembre 2011.

Front Line Defenders est profondément préoccupée par l'arrestation de Zainab Al-Khawaja et par le rejet de ses deux appels; Front Line Defenders pense que ces décisions sont uniquement motivées par les activités légitimes et pacifiques de la défenseuse en faveur des droits humains, et notamment ses appels à des réformes politiques et démocratiques au Bahreïn. Front Line Defenders dénonce l'acharnement judiciaire permanent contre Zainab Al-Khawaja et fait part de ses préoccupations concernant son intégrité physique et psychologique au vu des mauvais traitements déjà signalés en prison.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article