Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Dr al-Halaki au patriarche Lahham : la Syrie restera le symbole de l'affection et de la tolérance

17 Février 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Dr al-Halaki au patriarche Lahham : la Syrie restera le symbole de l'affection et de la tolérance 

16 Fév 2013

 

Damas /  Le président du conseil des ministres, Dr Waël al-Halaki, a affirmé que la Syrie restera le symbole de l'affection, de la tolérance, et de la cœxistence entre toutes les religions célestes.

Au cours de sa rencontre aujourd'hui avec le patriarche Gregorios III Lahham, patriarche d'Antioche et de tout l'Orient des Grecs Catholiques, Dr al-Halaki a souligné le rôle des hommes de religion dans le renforcement de la culture de dialogue et de fraternité et le rejet de la violence pour que la sécurité et la paix règnent sur la patrie.

Dr al-Halaki a souligné l'importance des rencontres consultatives menées par le gouvernement avec les forces politiques et les différentes composantes de la société syrienne voulant s'impliquer dans le processus politique et contribuer à la formation des conceptions du dialogue pour faire réussir le programme politique sur le règlement de la crise et conduire la Syrie vers la sécurité.

Il a affirmé, d'autre part, que l'économie syrienne est capable de faire face à tous les défis et d'avorter les tentatives des ennemis qui parient sur son effondrement, soulignant l'existence de réserve stratégique de toutes les matières essentielles et alimentaires, qui satisfasse les besoins des citoyens.

Il a apprécié, en outre, les positions nationales constantes du patriarche Lahham. Pour sa part, patriarche Lahham a affirmé le soutien de l'église au programme politique sur le règlement de la crise, "qui est le meilleur moyen de sortir de la crise", soulignant la disposition de l'église à mettre toutes ses capacités pour faire réussir le dialogue et chuter la conspiration.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article