Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

L'Algérie et l'Iran condamnent l'attribution du siège de la Syrie auprès de la Ligue arabe à "l'opposition syrienne"

28 Mars 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

L'Algérie et l'Iran condamnent l'attribution du siège de la Syrie auprès de la Ligue arabe à "l'opposition syrienne"

27 Mar 2013

 

 Téhéran/ Le ministre iranien des Affaires étrangères, M. Ali Akbar Salihi, a critiqué les positions et les mesures adoptées par certains pays, dans la région ou ailleurs, contre la Syrie, soulignant que ces pays compliqueront la situation en Syrie en rééditant les mêmes erreurs.

Dans une déclaration faite au terme de la réunion du gouvernement iranien, M. Salihi a dit : "Nombre d'erreurs sont commis dans le cadre du règlement de la crise en Syrie", faisant savoir que ces mesures erronées feront exposer le processus de règlement de la crise aux problèmes.

" Les facilités présentées à l'opposition et aux agents en Syrie, lesquels considérés comme terroristes selon la reconnaissance des services des renseignements étrangers, mèneront à encore plus d'effusion de sang des innocents" a-t-il souligné.

M. Salihi a évoque la dernière décision de la Ligue Arabe sur l'attribution du siège de la Syrie auprès de la Ligue au soi-disant "le gouvernement provisoire", faisant noter que cette décision portera atteinte à ceux qui avaient pris de telles décisions.

"L'Iran estime que le règlement de la crise en Syrie conformément aux lois internationales réside dans la coopération".

Il a indiqué que Téhéran avait déjà appelé à mettre fin à la violence en Syrie.

Medelci : L'attribution à l'opposition syrienne du siège de la Syrie auprès de la Ligue arabe est incompatible avec la charte de la Ligue 

L'Algérie a réitéré sa position appelant au règlement politique de la crise en Syrie en engageant un dialogue entre les Syriens eux-mêmes loin de toute intervention étrangère.

Dans une déclaration, M. Murad Medelci, a affirmé que son pays se réserve de l'attribution à l'opposition syrienne du siège de la Syrie auprès de la Ligue arabe, soulignant la nécessité de respecter tous les articles de la charte de la Ligue.

Il a indiqué que son pays rejette toute position visant à émietter le peuple syrien.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article