Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

L'Union des ouvriers: le programme politique lancé pour résoudre la crise en Syrie constitue une plate-forme du dialogue

28 Mars 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

L'Union des ouvriers: le programme politique lancé pour résoudre la crise en Syrie constitue une plate-forme du dialogue

18 Mar 2013

Damas / L'Union des ouvriers de Damas a affirmé que le programme lancé pour résoudre la crise en Syrie constitue une plate-forme propice pour prendre part au dialogue et sauvegarder la souveraineté nationale pour que la Syrie sorte de sa crise et forge son avenir.

Lors du congrès annuel de l'union, tenu au 75ème anniversaire de la fondation de l'Union générale des syndicats des ouvriers, les membres de l'union ont souligné la nécessité de parvenir à un mécanisme pour poursuivre le travail en dépit de l'embargo économique injuste imposé au peuple syrien, et protéger les installations économiques.

Le chef de l'union des syndicats des ouvriers, Mohammad Chaabane Azzouz, a affirmé que la guerre dont la patrie fait l'objet vise à frapper la ligne de libération et l'unité nationale, appelant à tenir aux constantes nationales.

De son côté, le secrétaire du parti Baas Arabe Socialiste, branche de Damas, Mouafaq Joumaa, a fait noter que les ouvriers avaient joué un rôle primordial dans l'édification de la Syrie moderne, l'affrontement des défis et des conspirations contre la patrie, la protection du tissu social et le renforcement de l'unité nationale.

Le chef de l'union des ouvriers de Damas, Jamal al-Qadiri, a appelé à protéger et à défendre la Syrie et à contribuer activement à faire réussir le programme politique lancé pour résoudre la crise.

Il a appelé à déployer tout effort possible pour alléguer la souffrance des ouvriers et améliorer leurs conditions de vie, affirmant que la classe laborieuse constitue la base de la fermeté nationale.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article