Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

La soi-disant "la conférence des amis de la Syrie à Rome" soutient le terrorisme et œuvre pour entraver tout règlement politique de la crise

2 Mars 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

La soi-disant "la conférence des amis de la Syrie à Rome" soutient le terrorisme et œuvre pour entraver tout règlement politique de la crise

28 Fév 2013

 

Rome  /  Dans un nouveau chapitre de la soi-disant "la conférence des amis de la Syrie", l'Occident et ses outils dans la région ont poursuivi l'investissement de la crise en Syrie et du sang de ses fils pour entraver tout règlement politique et inciter au terrorisme ouvert contre le peuple syrien et les infrastructures de son Etat.

Lors de la conférence tenue aujourd'hui à Rome, le secrétaire du Département d'Etat américain, John Kerry, a fait savoir que les Etats-Unis octroieront des assistances médicales et alimentaires à l'opposition, dont "le Haut Conseil Militaire Syrien", et ce, dans une démarche visant, selon des observateurs, à camoufler la vérité que les Etats-Unis vont octroyer des armes pour verser le sang des Syriens.

Les Propos de Kerry étaient contradictoires, puisqu'il a affirmé qu'il n'y a aucun règlement militaire de la crise en Syrie en ignorant que l'appui au règlement politique réside dans l'appui au dialogue non pas le soutien des parties données en armes qui visent l'Etat syrien et ses fils.

La déclaration de Kerry sur l'octroi par les Etats-Unis de 60 millions $ à la coalition syrienne opposante pose un point d'interrogation sur ce que le peuple syrien peut profiter de ces fonds qui seront accordés à une catégorie qui réside dans les meilleurs hôtels en Occident et qui ne s'était pas sentie leurs souffrances.

Dans le même contexte, Mo'az al-Khatib, chef de la Coalition de Doha, a ignoré la souffrance des Syriens du fait de l'extrémisme des terroristes en les qualifiant de pacifistes. Il a également demandé d'octroyer des aides aux personnes armées en Syrie au lieu d'assurer un climat adéquat pour engager un dialogue national mettant fin à la souffrance des Syriens et à leur crise qui verse leur sang en raison de l'arme occidentale et de Golfe.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article