Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Lavrov à Munich: Si les parties de la déclaration de Genève auraient exécuté l'accord la crise en Syrie aurait pris fin

4 Février 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Lavrov à Munich: Si les parties de la déclaration de Genève auraient exécuté l'accord la crise en Syrie aurait pris fin

02 Fév 2013

 

Moscou /  Le ministre russe des affaires étrangères, Serguei Lavrov a affirmé la nécessité de faire face au terrorisme et à l'extrémisme sous toutes leurs formes et de traiter les crises dans les Etats via le dialogue global et loin de la politique de diktats et de sanctions.

Dans une allocution prononcée devant la 49ème conférence de la sécurité à Munich, Lavrov a appelé à surmonter les crises internationales et les conflits nationaux à travers le soutien du dialogue national global, à abandonner les sanctions via le conseil de sécurité et à faire face au terrorisme et à l'extrémisme sous toutes leurs formes.

Il a rejet sur le groupe d'action international la responsabilité de la poursuite de la crise en Syrie, soulignant que si tous les partenaires au groupe auraient, depuis juin dernier, centré et joint leurs efforts et exécuté les articles de l'accord, la crise en Syrie aurait pris fin.

Il a suggéré, à cet effet, la tenue d'une nouvelle rencontre du groupe de travail sur la Syrie, exprimant son souhait que l'émissaire de l'ONU pour la Syrie Lakhdar al-Ibrahimi œuvre pour promouvoir cette idée.

Il a exprimé sa conviction que les troubles dans une région pourrait engendrer des vagues d'instabilité qui pourraient touché tout le monde.

D'autre part, il a indiqué que les pays de la région euro-atlantiques ont des points communs plus que ceux de divergences à l'égard de plusieurs sujets, affirmant que tous ces pays oeuvrent pour l'établissement de la stabilité au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Afrique en général.

En ce qui concerne le bouclier de missiles américain, il a affirmé le refus de la Russie de la mentalité de la guerre froide, ajoutant qu'elle cherche à obtenir des garanties de ne pas utiliser ce bouclier contre les pays de l'Organisation de la sécurité et la coopération en Europe.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article