Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

« QUEL AVENIR POUR L’ORDRE MONDIAL ? »

23 Janvier 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

PrEsence du MCR en Europe
IV
e UNIVERSITE D’ETE
POUR LES MOUVEMENTS VERTS, PACIFISTES ET ALTERNATIFS EN EUROPE

 

Organisée à Paris (Ile-de-France) du 22 au 25 août 2003, sous la direction de Luc MICHEL et Fabrice BEAUR :

« QUEL AVENIR POUR L’ORDRE MONDIAL ? »

La « 4e UNIVERSITE D’ETE POUR LES MOUVEMENTS VERTS, PACIFISTES ET ALTERNATIFS » s’est tenue en région parisienne du 22 au 25 août 2003, sous la direction conjointe de Luc MICHEL et Fabrice BEAUR.

Rendez-vous des opposants au Nouvel Ordre Mondial et pour la Cause des Peuples, cette initiative transnationale semble désormais déranger le Système.

La presse sioniste devait dès la fin juillet 2003 dénoncer sous le titre « LES AMIS DE LA LIBYE. RENDEZ-VOUS ESTIVAL A PARIS » la réunion d’« une galaxie hétérogène de mouvements allant de l’ultra-gauche à la droite nationaliste qui se réunira, sous l’égide du régime de Tripoli ». En pleine crise de parano, « ACTUALITE JUIVE » y affirmait que  « C’est une même haine pour Israël qui soude les participants » (sic) ! A noter que le sujet du Sionisme et la politique israélienne n’ont fait l’objet d’aucune intervention spécifique et qu’il n’y a même pas été consacré plus de quelques minutes dans un conférence consacrée aux « néo-conservateurs » américains.

Plus préoccupant, notamment pour la liberté de réunion et la libre-circulation des idées tant vantée en Euroland, les Ambassades de France, notamment au Cameroun, en Russie et à Belgrade, ont systématiquement refusé les visas de nombreux participants.

Pour cette année 2003, la « 4e Université d’Eté » avait privilégié la participation de cadres politiques, intellectuels, journalistes et autres leaders d’opinion, représentants d’une large mouvance alternative venue d’Europe et d’Afrique :

- associations proches de la Libye comme la « Jamahyr Society » et le MIDD (« Mouvement international pour la Démocratie Directe », la structure des « Comités révolutionnaires » libyens en Europe) qui invitaient cette année, ou les « Comités Révolutionnaires » (CR, Libye) et l’Ambassade Libye (qui avaient délégué leurs représentants)

- cadres du PCN (qui assurait l’organisation)

- écologistes du « Parti des Verts de Roumanie » ou d’ « Europe-Ecologie » (lié à la mouvance d’ « Earth First ! » dans l’Espace francophone)

- militants venus d’Europe de l’Est, notamment du mouvement polonais « Samobroona » (le premier parti d’opposition en Pologne) ou encore du « Congrès des Serbes d’Europe » (KSE, qui organise la diaspora serbe)

-  structures internationales comme « La Cause des Peuples », les « Comités Irak », le FCDSM (« Comité Francophone pour la Défense de Slobodan Milosevic »), les comités anti-Mc do « Nefast’Food » ou le « Comité pour la Libération des Prisonniers Politiques de La Haye ».

- responsables de nombreux mouvements et partis africains, notamment ACTUS (« Action du Tchad pour l'Unité et le Socialisme », Tchad), MFDC (« Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance », Sénégal), MUC (« Mouvement pour  l'Unité du Congo », Congo-Brazzaville), SDF (« Social Democratic Front », Cameroun), « Conscience Africaine » (Ruanda), « Terre des Hommes » (Cameroun), « Union Des Populations du Cameroun » (U.P.C.)

- ainsi que de nombreux journalistes, politologues et intellectuels engagés.

La « 4e Université d’Eté » a aussi reçu le soutien de nombreux partis et mouvements, notamment d’Irlande, d’Italie, de Hongrie, de Grande-Bretagne (« Socialist Labour Party), de Russie, Lituanie, Lettonie, Bulgarie, ou encore d’Afrique, comme le « MCR-Mauritanie » ou le MCR-TOGO (« Mouvement Togolais pour la Cause Commune »), qui donnait le ton : « Nous encourageons tous nos camarades de lutte de continuer leur bataille pour l'éradication pure et complète du nouvel ordre mondial que les forces impérialistes veulent imposer. Nous saluons tout le Comité d'organisation et tous les camarades révolutionnaires qui participent à cette rencontre ».

Le thème central de cette année 2003 était « QUEL AVENIR POUR L’ORDRE MONDIAL ? ». Les travaux, coordonnés par Luc MICHEL, étaient organisés autour de thèmes centraux, représentants les préoccupations communes des participants :

- « Quelles perspectives pour l’Europe de l’Est ? » 
- « Le nouveau rôle de l’OTAN » 
- « Quel avenir pour l’Afrique ? » 
- « Pourquoi nous sommes anti-mondialistes. L’escroquerie de l’alter-mondialisme ».

Tribut à l’actualité immédiate, Fabrice BEAUR, coordinateur-général des CR pour l’Espace francophone, devait aussi intervenir pour expliquer la position de la Jamahirya libyenne face au chantage impérialiste dans les affaires de Lockerbye et du DC10 d’UTA, stigmatisant notamment la position du gouvernement français et posant la question « Où sont les terroristes ? ». Il rappela le soutien anglo-américain aux terroristes islamistes en Libye et l’agression de l’OTAN de 1986 (bombardements des populations civiles de Tripoli et Syrte). décidée par Paul Bremer, alors « ambassadeur anti-terroriste » de Reagan, devenu le gauleiter yankee de Bagdad.

Dans sa conférence d’introduction, Luc MICHEL devait donner une lecture du désordre du Nouvel Ordre Mondial à travers les enseignements de la géopolitique, expliquant comment celui-ci et le bellicisme des Etats-Unis représentaient le dernier stade de la « guerre éternelle » entre puissance continentale et thalassocratie, terre et Mer : le combat de Rome contre Carthage, dont les USA représentent la version moderne la plus accomplie.

Une table ronde était aussi organisée sur le thème « LA PLACE DE L’IRAK DANS LES PROJETS IMPERIALISTES DES USA », où ont été abordés de nombreux sujets, dont la Résistance irakienne et la « guerre » des néo-conservateurs américains, alliance sulfureuse de l’extrême-droite yankee et des extrêmes-droite sioniste et israélienne.

Parmi les nombreux intervenants, citons le Dr Ali FARFER (Jamahir Society), Mateusz PISORSKI, (Samobroona), Yves BATAILLE (directeur de LA LETTRE GEOPOLITIQUE, Belgrade), Edgard ANDRE (ancien directeur de A CONTRE-NUIT, professeur à l’Université Mons), Mila ALECKOVIC (psychologue, porte-parole du KSE/Congrès des Serbes d’Europe, Belgrade), le Commandant Pierre-Henry BUNEL, le Dr Djimadoum LEY-NGARDIGAL (ACTUS) …

A noter la large place faite aux débats sur l’Afrique– tristement absente ailleurs des préoccupation « alter-mondialistes », à l’occidentalo-centrisme affirmé - et à son unification en marche, sous l’impulsion de Moammar KADHAFI.

En résumé, pour tous les participants des journées d’échange harassantes mais passionnantes, avec des débats se terminant tard dans la nuit. Des rencontres militantes placées sous le signe d’une intense camaraderie.

Une préoccupation commune, exprimée par tous : la nécessité d’un Front unitaire contre l’impérialisme et l’exploitation et pour la cause des peuples, placé sous le respect des spécificités et des cultures de chacun. Et un soutien engagé aux Etats, peuples et mouvements se trouvant en première ligne du Front : Libye, Belarus, République Populaire Démocratique de Corée, Venezuela, Cuba, Syrie, résistances palestinienne et irakienne …

Mais si la réflexion intellectuelle est une chose, la praxis ne doit pas pour autant être oubliée. En marge de la « 4e Université d’Eté », s’est tenue le 25 août, à l’initiative du MIDD et du PCN, une conférence de travail, réunissant cadres et responsables venus de l’Union européenne, de l’Europe de l’Est et d’Afrique. Il y a été décidé la transformation de l’association « La Cause des Peuples », déjà active dans l’Espace francophone, en une structure internationale, Front unitaire contre l'impérialisme et l'exploitation, qui comprendra notamment des réseaux pan-slave, pan-serbe et pan-africain. Affaire à suivre. Le Front quadricontinental des peuples en lutte est en marche !

 

ANNEXE 1 : TRAVAUX DE LA « 4e UNIVERSITÉ D’ETÉ »

SEANCE D’OUVERTURE / OPENING CEREMONY

Allocution de bienvenue et présentation des participants
(Fabrice BEAUR, coordinateur de l’Université 2003)
Allocution d’accueil de la Jamahir Society (Vienne)
(Ali FARFER)

CONFÉRENCE D’INTRODUCTION / OPENING LECTURE :

« Le chaos du Nouvel Ordre mondial et son futur, explications et perspectives géopolitiques » (Luc MICHEL, PCN-NCP, Bruxelles)

LOCKERBYE : EN DEFENSE DE LA LIBYE

(Fabrice BEAUR, MIDD/Mouvement International Pour La Démocratie Directe, Paris)

QUELLES PERSPECTIVES POUR L’EUROPE DE L’EST :

Conférence : « Géopolitique contemporaine en Pologne »
(Mateusz PISORSKI, Samobroona, Stettin)
Conférence : « Le mode opératoire étatsunien dans la guerre yougoslave » 
(Yves BATAILLE, directeur de LA LETTRE GEOPOLITIQUE, Belgrade)
Intervention de Sima MRAOVIC, neurophysiologue, docteur en philosophie, CNRS, membre du « Comité pour la Libération des Prisonniers Politiques de La Haye », président du « Congrès des Serbes d'Europe » (Londres) 

CONFERENCE :

« Le futur de l’Ordre Mondial » 
(Ali FARFER, Jamahir Society, Tripoli)

LE NOUVEAU RÔLE DE L’OTAN :

Conférence / lecture : « L’OTAN a 50 ans – perspectives et lignes de résistance
(Edgard ANDRE, ancien directeur de A CONTRE-NUIT, professeur à l’Université de Mons)
Conférence : « Les principales méthodes psychologiques de la guerre otanesque » 
(Mila ALECKOVIC, KSE / Congrès des Serbes d’Europe, Belgrade)
Conférence : « La fuite en avant de la politique américaine
(Cdt Pierre-Henry BUNEL, Paris)

TABLE RONDE - 
LA PLACE DE L’IRAK DANS LES PROJETS IMPERIALISTES DES USA :

Présentation générale (Luc MICHEL, historien du Parti Ba’ath et spécialiste des idéologies arabes)
- La guerre des néo-conservateurs américains
- Remodeler le Proche-Orient : le concept du « Grand Moyen-Orient 
- Le rôle et la stratégie d’Israël 
- Ce qui se passe vraiment en Irak : mediamensonges et Résistance 
- Libye : la prochaine cible ? 
- Leur défaite a commencé à Bagdad 
Témoignage : Djimadoum LEY-NGARDIGAL « J’étais à bagdad en mars 2003 »
Interventions et débats :
Yves BATAILLE, P.H. BUNEL, Djimadoum LEY-NGARDIGAL, Luc MICHEL.

CONFERENCE :

« Pourquoi nous sommes anti-mondialistes. De Porto Allegre au larzac : L’escroquerie de l’alter-mondialisme » (Fabrice BEAUR)

QUEL AVENIR POUR L’AFRIQUE ? :

Conférence de Djimadoum LEY-NGARDIGAL, ACTUS (Tchad)
« L’Union africaine ou le dernier sursaut du panafricanisme anti-impérialiste et de la survie du continent »
Conférence de serge soho (Cameroun)
« La place de l' Afrique dans le nouvel ordre mondial - L Union Africaine Une Urgence pour Le Continent – L'Afrique Face à la Crise Irakienne – La Paix Mondiale par le Développement »
Intervention : Luc MICHEL 
« Kadhafi, la Mediterranée et les Unions européenne et africaine »

ANNEXE 2 : REVUE DE PRESSE –
UNE VISION PARANOIAQUE DE LA « 4e UNIVERSITÉ D’ETÉ »
DANS LA PRESSE SIONISTE

« LES AMIS DE LA LIBYE. RENDEZ-VOUS ESTIVAL A PARIS »
in ACTUALITE JUIVE (Paris) - N° 807 - 31 Juillet 2003

Extraits :

« Le régime du colonel Kadhafi mobilise ses soutiens européens, par crainte d’une intervention américaine.

La « quatrième université d’été pour les mouvements verts, pacifistes et alternatifs en Europe », puisque tel est son intitulé officiel, se déroulera du 22 au 25 août prochains à Paris. Derrière cette appellation, c’est en fait une galaxie hétérogène de mouvements allant de l’ultra-gauche à la droite nationaliste qui se réunira, sous l’égide du régime de Tripoli.

Depuis les années 90, c’est le Parti Communautaire National-Européen (PCN), dirigé par Luc Michel et basé en Belgique, qui représente les disciples du « Livre Vert » de Kadhafi en Europe (…) et voit « dans la démocratie directe pratiquée en Libye une expérience-pilote ».

C’est une même haine pour Israël qui soude les participants.

Le Mouvement International pour la Démocratie Directe (MIDD) et la Jamahir Society, chargés de répandre dans le monde les idées de Kadhafi, lui ont donc confié l’organisation de cette université d’été, coordonnée par Fabrice Béaur, un ancien militant du groupe nationaliste-révolutionnaire Nouvelle Résistance, devenu secrétaire générale de l’association La Cause des Peuples, satellite du PCN. Jusqu’ici, il s’agit d’une réunion anodine de la mouvance alter-mondialiste, sur le thème : « Quel avenir pour l’ordre mondial ? ».

Mais les choses sont plus complexes. En effet, parmi les participants (dont des Palestiniens), figure Edgard André, doyen honoraire de l’université de Mons, qui dirige la publication « A contre-nuit », domiciliée chez Roger Garaudy, Me Isabelle Coutant-Peyre, l’épouse de Carlos, est directrice de rédaction (…) C’est une même haine pour l’Etat d’Israël qui soude les participants, au-delà des clivages gauche-droite.

Autre point commun, le soutien au parti Baath irakien. Le PCN a en effet créé, en France, des Comités Irak qui s’opposent à la présence américaine. Le fait que Luc Michel ait prévu d’intervenir sur « l’importance de la question irakienne pour le futur de l’Ordre mondial : la Libye, prochaine cible ? », montre assez clairement que la réunion du mois prochain traduit les craintes du régime de Tripoli d’être demain soumis au même sort que l’Irak.

Ce qui explique sans doute que la Libye commence à mobiliser ceux qui pourraient, en ce cas, la soutenir contre une intervention militaire. »

(Fair use only – Copyright AJ / JYC)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article