Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Sit-in de solidarité avec la mère patrie dans nombre de pays

4 Février 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Sit-in de solidarité avec la mère patrie dans nombre de pays

03 Fév 2013

 

Capitales / Les communautés syriennes dans nombre de pays ont effectué des sti-in pour afficher leur solidarité avec la mère-patrie face à l'agression israélienne contre le centre de recherche à Jamraya.

En Italie, l'Union Nationale des Étudiants Syriens et les membres de la communauté en Italie, ont effectué un sit-in de solidarité avec la mère patrie, en coopération avec l'association d'amitié syro-italienne à Rome et exprimé leur condamnation de l'agression israélienne qui avait visé le centre de recherches scientifiques. Les participants ont condamné les actes des groupes terroristes qui avaient ciblé les civiles, les étudiants universitaires à l'Université d'Alep et à al-Salamia.

Sit-in à Galilée ouest condamnant l'agression sioniste contre le centre de recherche scientifique à Jemraya

Le comité populaire pour la défense de la Syrie en Palestine occupée a exécuté un sit-in dans la ville de Tamra à al- Jalil ouest (Galilée) en signe de condamnation de l'agression sioniste contre le centre de recherche scientifique à Jemraya (Syrie).

20130203-203342.jpg

A ce sit-in ont participé les familles des détenus libérés et des martyrs et une élite d'écrivains, d'intellectuels et de journalistes, hissant des pancartes portant des slogans condamnant l'agression israélienne, de même que le rôle de la ligue arabe à l'égard de la crise syrienne.

Les participants ont affirmé, dans ce sens, que la Ligue arabe "parle pour la Syrie alors que son épée est pour l'agression".

Les participants ont rendu hommage à l'armée arabe syrienne et affirmé leur soutien à la Syrie et leur attachement à la résistance.

Marche imposante à New-Delhi en soutien à la Syrie

Une marche imposante a eu lieu aujourd'hui, dimanche, à New Delhi en signe de solidarité avec la Syrie face à l'agression israélienne qui avait visé l'un des centres de recherches scientifiques, et à la guerre terroriste déclenchée par les alliés d'Israël et les agents des Etats-Unis et de l'Occident.

20130203-174916.jpgA cette marche ont pris part le parti indien des ouvriers, le front islamique unifié de Toute l'Inde, la conférence islamique en Inde et d'autres organisations civiles et non- gouvernementales ainsi que les étudiants syriens résidant en Inde et les fils de la communauté de Syrie.

Les participants à la marche ont condamné la dernière agression israélienne contre la Syrie et scandé des slogans dénonçant Israël, les Etats-Unis et les pays occidentaux qui soutiennent le terrorisme en Syrie, appelant à l'affection, à la tolérance et à la solution pacifique de la crise pour rétablir la sécurité en Syrie.

Les participants ont observé devant l'ambassade de Syrie à New Delhi une minute de silence en hommage aux martyrs de la Syrie qui défendaient la dignité et la souveraineté du pays.

20130203-175013.jpg

Ils ont souligné la nécessité d'arrêter la violence et de condamner l'attaque israélienne et le terrorisme parrainé par les pays occidentaux et les Etats-Unis.

Pour leur part, les étudiants syriens ont apporté leur soutien à la mère patrie.

Le conseil législatif de l'Etat de Nueva Esparta tient une séance de solidarité avec la Syrie

Le Conseil législatif local de l'Etat vénézuélien de Nueva Esparta a tenu une séance spéciale de solidarité avec la Syrie.

A cette séance ont pris part le gouverneur de Nueva Esparta, Carlos Mata Figueroa, l'ambassadeur de Syrie à Caracas et nombre de parlementaires, de politiciens locaux et de fils des deux communautés syrienne et libanaise.

L'analyste politique vénézuélien d'origine libanaise Raimondo Qabchi, prenant la parole, a affirmé que les événements actuels en Syrie avaient mis à nu le plan impérialiste-sioniste et dévoilé les objectifs réels de l'offensive qui visait le Moyen-Orient ainsi que les plans des grandes puissances impliquées dans la conspiration contre la Syrie dans le but de porter atteinte à ses positions et à ses principes nationaux.

De son côté, le député vénézuélien, Yul Jabbour, président du comité de l'amicale syro-vénézuélienne, vice-président du comité des relations extérieures au parlement vénézuélien, a exprimé la solidarité du Venezuela, gouvernement et peuple, avec la Syrie et réaffirmé le soutien de son pays à la Syrie et son refus de toute ingérence étrangère dans ses affaires étrangères.

Il a condamné l'agression israélienne contre le centre de recherches scientifiques à Jamraya dans la banlieue de Damas. "Cette attaque constitue une escalade dangereuse qui dévoile l'ampleur de la conspiration tramée contre la Syrie", a-t-il affirmé.

La communauté syrienne en France effectue un sit-in en soutien à la Syrie

En France; des activistes nationalistes français et belges et une foule de de la communauté syrienne ont manifesté leur soutien à la Syrie et dénoncé le terrorisme qui la vise. Dans un sit-in effectué à Paris en solidarité avec la Syrien, les participants ont levé les photos du président Bachar al-Assad et répété des slogans exprimant leur refus de toute intervention étrangère en Syrie et leur condamnation des pays qui reconnau la coalition de Doha et le conseil d'Istanbul.

20130203-204355.jpg

Les étudiants syriens et les membres de la communauté syrienne en France et nombre de citoyens français ont organisé aussi un sit-in sur la place de saint-Michel dans la capitale française en soutien à la Syrie dans sa guerre contre le terrorisme et en dénonciation de l'agression israélienne.

Au cours du sit-in, organisé par l'Union Nationale des Étudiants Syriens en France, on a hissé les drapeaux syriens, les photos du président Bachar al-Assad et un grand panneau contenant les photos des martyrs syriens, civiles et militaires, et allumé des bougies pour leurs âmes. Les participants ont dénoncé l'agression israélienne contre le centre de recherches scientifiques à la banlieue de Damas, interrvenue après l'échec des agents d'Israël, d'exécuter leurs buts en Syrie et réitéré leur appui à la Syrie.

Des citoyens français, des professeurs universitaires et la mission diplomatique syrienne ont participé à ce sit-in, et condamné la position de la France à l'égard de la crise en Syrie.

Les étudiants syriens à Cuba effectuent un sit-in de solidarité avec la Syrie

Les étudiants syriens et les membres de la communauté syrienne en France et nombre de citoyens français ont organisé aussi un sit-in sur la place de saint-Michel dans la capitale française en soutien à la Syrie dans sa guerre contre le terrorisme et en dénonciation de l'agression israélienne.

Au cours du sit-in, organisé par l'Union Nationale des Étudiants Syriens en France, on a hissé les drapeaux syriens, les photos du président Bachar al-Assad et un grand panneau contenant les photos des martyrs syriens, civiles et militaires, et allumé des bougies pour leurs âmes. Les participants ont dénoncé l'agression israélienne contre le centre de recherches scientifiques à la banlieue de Damas, interrvenue après l'échec des agents d'Israël, d'exécuter leurs buts en Syrie et réitéré leur appui à la Syrie.

Des citoyens français, des professeurs universitaires et la mission diplomatique syrienne ont participé à ce sit-in, et condamné la position de la France à l'égard de la crise en Syrie.

Les étudiants syriens à Cuba effectuent un sit-in de solidarité avec la Syrie

 Les étudiants syriens à Cuba et l'Union Nationale des Étudiants Syriens à la-Havane, ont condamné l'agression israélienne contre le centre de recherches scientifiques à Jemraya et de l'intervention étrangère dans les affaires syriennes.

Dans un sit-in de solidarité, les étudiants ont hissé les drapeaux syriens et les photos du président Bechar al-Assad.

Dans un communiqué publié par l'Union précitée, dont l'agence SANA a reçu une copie, les participants ont exprimé leur condamnation de l'agression israélienne contre le centre de recherches scientifiques à Jemraya, "qui fait suite aux actes terroristes exécutés par les groupes terroristes en Syrie".

Ils ont réaffirmé leur soutien à la Syrie, direction et armée.

Le chargé d'affaires syriennes à Cuba, Ghassan Haidar s'est étonné du mutisme international arabe vis-à-vis de la dernière agression israélienne contre la syrie.

Pour sa part, l'Adjoint du Chef de l'Union des Etudiants de Cuba a affirmé l'appui de son pays à la Syrie et dénoncé les actes des groupes terroristes soutenus par l'étranger.

Elle a dénoncé, aussi, l'agression israélienne contre le centre de recherches scientifiques à Jemraya, la considérant comme "intervention flagrante dans les affaires de la Syrie".

Elle a appelé les forces du monde à œuvrer pour l'arrêt la violence et la destruction en Syrie.

La commauté syrienne en tchèque condamne l'agression sioniste à Jemraya

 De même, les étudiants et la communauté syriens en Tchèque ont effectué un sit-in dans la ville "Brno", où ils ont allumé les bougies pour les âmes des martyrs, et rendu hommages à l'armée syrienne qui lutte contre le terrorisme et les groupes terroristes armés.

De même, les étudiants et la communauté syriens en Tchèque ont effectué un sit-in dans la ville "Brno", où ils ont allumé les bougies pour les âmes des martyrs, et rendu hommages à l'armée syrienne qui lutte contre le terrorisme et les groupes terroristes armés.

Les étudiants ont publié un communiqué à cet effet, affirmant que le ciblage de l'ennemi israélien des institutions scientifiques et culturelles entre dans le cadre du plan agressif américain soutenu par des pays régionaux pour changer la position de la Syrie.

Ils ont dénoncé le silence international devant l'agression, appelant à punir cette entité agressive et ceux qui le soutiennent.

Sit-in en Espagne en signe de solidarité avec la patrie et l'armée arabe syrienne face à l'agression

 Avec la participation des dizaines d'étudiants qui poursuivent leurs études en Espagne, des activistes espagnols, des représentants de certains syndicats et bureaux touristiques et des experts juridiques, la branche de l'Union nationale des étudiants syriens en Espagne ont observé dans la ville de Marbella un sit-in de solidarité avec la Syrie, d'appui au programme politique pour résoudre la crise en Syrie et avec l'armée arabe syrienne, et de condamnation de l'agression israélienne contre le centre de recherches scientifiques à Jemraya dans la banlieue de Damas.

Fozi Kanafani, chef de la ligue des hommes d'affaires syro-espagnols, a dénoncé les actes terroristes perpétrés par les groupes terroristes armés et qui avaient multiplié les conséquences négatives des sanctions occidentales imposées à la Syrie, soulignant la nécessité de résoudre la crise via le dialogue et conformément au programme politique pour le règlement.

Dans son allocution, la branche des étudiants syriens en Espagne a condamné l'agression israélienne contre la Syrie, évoquant le lien étroit entre cette agression et les actes commis par les groupes terroristes armés en Syrie, et leur rejet des positions soutenant le terrorisme dans ce pays.

Les étudiants syriens ont condamné les attentats terroristes qui avaient visé les écoles et les universités, notamment ceux survenus à l'université d'Alep, tout en exprimant leur engagement à soutenir la Syrie, sa direction rationnelle et l'armée arabe syrienne face à toute agression contre la patrie.

De son côté, le représentant de l'ordre des experts juridiques a abordé les conséquences négatives des actes perpétrées par les groupes terroristes.

Sit-in devant l'ambassade américaine à Moscou en signe de protestation contre l'agression israélienne

Nombre d'organisations populaires, juvéniles et estudiantines russes, avec la participation des étudiants et des membres de la communauté syrienne en Russie, ont organisé aujourd'hui devant l'ambassade américaine à Moscou un sit-in de condamnation de l'attaque israélienne contre le centre de recherches scientifiques à Jemraya dans la banlieue de Damas.

Les participants ont estimé que cet acte israélien hostile contre la Syrie indépendante est un terrorisme d'Etat, une transgression de toutes les normes internationales et une violation flagrante des principes de la charte des Nations Unies.

Les participants ont hissé des pancartes et scandé des slogans dénonçant la politique américaine soutenant Israël, se disant fiers des forces armées syriennes intrépides qui sont capables de protéger la patrie. Ils ont estimé que les Etats-Unis sont "le 1er terroriste" dans le monde.

Dans des déclarations au correspondant de SANA à Moscou, nombre de citoyens russes participant au sit-in ont affirmé leur appui à la Syrie, soulignant que les Etats-Unis et Israël perpètrent ces actes provocateurs pour réaliser "des coups d'Etat et le renversement des régimes".

En outre, l'Union nationale des étudiants de la Syrie et la ligue de la communauté syrienne à Moscou ont publié deux communiqués, dans lesquels ils ont affirmé leur appui à la patrie face au complot universel ourdi contre elle, soulignant leur confiance en la capacité de l'armée arabe syrienne de rétablir la sécurité dans la patrie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article