Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Source responsable : La Syrie espère que le Japon reconsidère la tenue d'une réunion qui vise à accroître les sanctions qui lui sont imposées

11 Novembre 2012 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Source responsable : La Syrie espère que le Japon reconsidère la tenue d'une réunion qui vise à accroître les sanctions qui lui sont imposées 

08 Nov 2012

 

Damas / La Syrie a exprimé son souhait que le Japon reconsidère la tenue d'une réunion qui a pour but d'accroître les sanctions y imposées, affirmant qu'une telle réunion nuira aux conditions de vie des citoyens syriens qui seront les principaux affectés de ces sanctions.

Une source responsable du ministère des affaires étrangères et des émigrés a déclaré à Sana que la Syrie a reçu avec regret la décision du gouvernement japonais de tenir une conférence sur la Syrie, dont les organisateurs visent à renforcer l'efficacité des sanctions y imposées.

"Les sanctions imposées par les pays occidentaux et régionaux du golfe sur la Syrie sont immorales, nuisent au citoyen syrien et à l'économie nationale, et ne sont que de tentatives de représailles pour détourner l'Etat de la réalisation des aspirations de son peuple", a fait noter la source qui a ajouté que de telle sanctions se contredisent avec les principes de souveraineté et les résolutions de l'ONU qui refusent les sanctions unilatérales qui ne sont qu'un moyen de contrainte politique et économique employée contre les pays en voie de développement.

La source a rappelé que les invitées à cette réunion sont les mêmes qui avaient pris part dans d'autres réunions et qui ne sont pas des amis de la Syrie et de son peuple mais ils conspirent contre elle pour la démembrer et la détruire.

"La Syrie était et reste convaincue du rôle positif que pourrait jouer le Japon dans le règlement de la crise que traverse la Syrie au lieu d'être une partie du problème, l'appelant à nouveau à reconsidérer la tenue de cette réunion qui affectera les conditions de vie des citoyens syriens.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article