Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

STÉPHANE PARÉDÉ : BIOGRAPHIE EXPRESS D’UN JEUNE MILITANT DU PCN

16 Décembre 2012 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

 

STÉPHANE PARÉDÉ : BIOGRAPHIE EXPRESS D’UN JEUNE MILITANT DU PCN 

 

Repères :

 

Né en 1974.

Il rejoint le PCN en 1995 comme militant hors Cadre.

Secrétaire régional du PCN et du MEDD-MCR pour la France-Sud en 2000.

Directeur du PCN-J en 2007.

Stéphane Parédé a derrière lui plus de 12 ans de vie militante et engagée.

Représentant de la troisième Génération du Communautarisme européen.

 

Un parcours engagé :

 

Stéphane Parédé, se définit comme un militant européen et transnational, en lutte pour la solidarité quadricontinentale des peuples et contre l’exploitation et l’impérialisme. Universel pour la culture – il déteste la xénophobie, le racisme et les discriminations –, Français par l’éducation et la langue.

Latin par ses origines, il combat pour une République européenne, unitaire et communautaire. Il milite également pour l’intégration des deux rives de la Méditerranée dans ce cadre.

 

Militant hors cadre du PCN depuis 1995. Il reçoit dès son adhésion en 1995 comme ordre de Mission de la Direction européenne du PCN – alors dans sa période d’action électorale et parlementaire (le PCN est représenté au Parlement Wallon, au Parlement de la Communauté Française de Belgique de 1996 à 1998) – de participer à une opération d'infiltration de l’extrême-droite française, au moment où la destruction des FN belges et le combat contre le FN français est un des axes importants du combat du PCN.

Il mena alors un travail de renseignement méthodique et efficace, infiltrant à des postes de direction plusieurs groupuscules. Et contribua à retourner de nombreux jeunes militants égarés et abusés par le discours néofasciste, les amenant au combat révolutionnaire, anti-impérialiste  et anti-nazi. Ce qui lui vaut encore aujourd’hui la haine des néofascistes français et de nombreuses diffamations (dont une biographie bidonnée sur les pseudo encyclopédies en ligne des néofascistes français).

 

L'essentiel des opérations contre l'extrême-droite franco-belge se clôturant fin 2000, la Direction européenne du PCN le réintègre officiellement et publiquement dans ses rangs la même année.

Il est alors  désigné comme Secrétaire régional du PCN pour la France-Sud. Puis devient Directeur du PCN-J, le « PCN-Jeunesse », en 2007.

 

Influences :

 

Ses lectures préférées sont les écrits de Luc MICHEL et Jean THIRIART, Nicolas Machiavel, Antonio Gramsci, la poésie de Vladimir Maïakovski, Lénine bien sûr, les révolutionnaires de la Révolution française, ainsi que ceux du sous-commandant Marcos, Mustafa Kemal, des biographies concernant la résistance allemande au nazisme, comme les héros de l'Orchestre Rouge et Stauffenberg, ou encore Niekisch…

 

Admirateur de la grande Armée rouge et de la libération européenne menée par le Généralissime Staline, du système politique de la Jamahiriya libyenne de Mouammar Kadhafi, de la Yougoslavie Socialiste de Slobodan Milosevic, du combat mené par le « Che », de la Révolution Bolivarienne d’Hugo Chavez, du combat d’Erich Honecker. Il apprécie spécialement le régime socialiste d’Enver Hodja dans l’Albanie de 1945-90. Révolutionnaire pragmatique, il s’inspire particulièrement de l’histoire des mouvements révolutionnaires d'Amérique Latine.  

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article