Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Tenue à Homs, à Tartous et à Soueida des séances des sous-comités chargés de mettre en œuvre les mécanismes nécessaire pour inviter l'opposition nationale au dialogue

17 Février 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Tenue à Homs, à Tartous et à Soueida des séances des sous-comités chargés de mettre en œuvre les mécanismes nécessaire pour inviter l'opposition nationale au dialogue

16 Fév 2013

 

Gouvernorats /  Le sous-comité, à Homs, chargé de mettre en œuvre les mécanismes nécessaires pour inviter l'opposition nationale et les forces politiques au dialogue a tenu aujourd'hui sa 1ère séance consultative avec des personnalités politiques, sociales et culturelles, des partis et des forces politiques dans le gouvernorat.

Le gouverneur de Homs, Ahmad Mounir Mohammad, chef du comité, a affirmé que les ennemis de la Syrie déploient tout effort pour entraver le processus de dialogue national.

De son côté, le secrétaire de la branche de Homs du Parti Baas Arabe Socialiste, Sobhi Harb, a insisté sur l'importance du dialogue avec les différents courants de la société pour parvenir à des visions unifiées afin de résoudre la crise, soulignant la nécessité que le dialogue doive être constructif et sous le plafond de la patrie.

Dans le même contexte, le sous-comité à Tartous chargé de mettre au point des mécanismes nécessaires pour appeler l'opposition nationale et les différentes forces politiques au dialogue a tenu pour le 3ème jour consécutif ses rencontres consultatives avec des personnalités de la société locale en vue d'accéder à des visions pour surmonter la crise en Syrie.

Le gouverneur de Tartous, Nizar Ismaïl Moussa, chef du comité, a affirmé l'importance de continuer la tenue des rencontres avec toutes les catégories de la société en prélude à un dialogue national qui dessinera l'avenir de la Syrie.

Les participants à ces réunions ont estimé que le programme politique pour résoudre la crise confirme l'autonomie de la décision nationale et préserve la souveraineté nationale. 

A Soueida, le sous-comité chargé de mettre en place des mécanismes nécessaires pour inviter l'opposition nationale et les forces politiques à prendre part au dialogue s'est réuni avec des dignitaires religieux dans le gouvernorat pour discuter du fond et de la forme de la conférence de dialogue national.

Le gouverneur de Soueida, Attef Nadaf, chef du comité, a affirmé l'importance de la consultation avec les dignitaires religieux sur la conférence de dialogue national pour surmonter la crise actuelle.

Le secrétaire de la branche de Soueida du Parti Baas Arabe Socialiste, Chalabi Janoud, a mis en exergue les positions nationales honorables, durant la crise, des fils du gouvernorat, notamment les dignitaires religieux.

Cheikh Hekmat al-Hajri, 1er cheikh Akl de la confession des musulmans monothéistes en Syrie, a souligné la nécessité de se mettre à la table du dialogue, appelant tous les courants du peuple syrien à prendre part au dialogue national pour consolider la coexistence nationale dans la patrie.

"Le dialogue national constructif sous la plafond de la patrie est la seule issue à la crise", a-t-il ajouté.

L'archevêque, Saba Isber, archevêque de Jabal al-Arab, de Horan et de Quneitra des Grecs orthodoxes, a appelé toutes les catégories syriennes à participer au dialogue national.

Cheikh Youssef Jarbou', cheikh Akl de la confessions des musulmans monothéistes en Syrie, a estimé que le dialogue est la responsabilité de toutes les parties, appelant à appuyer le programme politique pour résoudre la crise en Syrie et à déployer tout effort pour mettre fin à l'effusion de sang du peuple syrien. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article