Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Welayati : L'Iran soutient la Syrie parce qu'elle est un épisode important dans la ligne de la résistance

20 Janvier 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Welayati : L'Iran soutient la Syrie parce qu'elle est un épisode important dans la ligne de la résistance 

18 Jan 2013

 

Téhéran /  Ali Akbar Welayati, conseiller du guide de la république islamique en Iran pour les affaires internationales, a affirmé que son pays soutient la Syrie qui est un épisode important dans la ligne de la résistance.


Dans une interview accordée à la chaîne al-Mayyadine, il a souligné que Téhéran appuie aussi le dialogue et la réforme en Syrie sur la base du désir du peuple syrien mais sans recourir à la violence et sans les aides des Etats-Unis et des pays réactionnaires tels que le Qatar qui fournit les armes aux personnes armées pour commettre les massacres en Syrie.


Welayati a souligné que ce qui se passe en Syrie est une conspiration étrangère, faisant noter que nombre de chefs de l'opposition ont avoué qu'en cas de leur arrivé au pourvoir, ils établiraient des relations avec Israël et rompraient le soutien à la résistance au Liban et leur relation avec l'Iran.


Il a indiqué que l'appui iranien à la Syrie avait pour objectif d'empêcher la chute de la ligne de la résistance à Israël. "Faire chuter le gouvernement syrien ne serait pas réalisé quel que soit les fonds qataris, les armes américaines et le soutien français aux gangs terroristes", a-t-il assuré.


Il a affirmé qu'il n'y aura pas de solutions militaires de la crise en Syrie mais plutôt une solution qui se ferait via le dialogue sans aucune ingérence étrangère.
Il a mis en garde contre les répercussions de ce qui se passe en Syrie sur tous les pays de la région.


"La Syrie est un Etat membre aux Nations Unies. Aucun Etat n'a le droit de demander au gouvernement syrien ou au président Bachar al-Assad de rester ou partir. C'est un droit au peuple dans n'import quel pays", a-t-il souligné.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article