Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Justice Sociale / Démocratie Directe / Nation Europe et الأمة العربية de Stéphane Parédé ستيفان بردي

Ahmadinejad réitère son opposition à l'intervention étrangère en Syrie et affirme son soutien au peuple syrien

7 Février 2013 , Rédigé par justicesocialeetdemocratiedirecte.over-blog.com

Ahmadinejad réitère son opposition à l'intervention étrangère en Syrie et affirme son soutien au peuple syrien

06 Fév 2013

 

Le Caire /  Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a réitéré son opposition à toute intervention étrangère en Syrie, affirmant la nécessité de soutenir les fils du peuple syrien pour arriver à une entente nationale.

Dans un entretien publié par le journal égyptien al-Ahram, le président iranien a précisé que la Syrie doit être dirigée via une entente nationale entre tous les fils du peuple sur la réalisation de la justice et l'organisation des élections libres, qui sont du droit de tous les fils du peuple.

"Il est du droit du peuple syrien de choisir lui-même ses responsables via des élections libres et je crois que cela ne se réalisera pas à travers la guerre et le conflit mais à travers l'entente. La guerre signifie plus de destruction, plus de tuerie et de plus de massacres", a-t-il fait noter.

Il a mis en garde contre la transmission du conflit vers autres pays, précisant que si les conflits se sont transformés en conflits régionaux, ils se transmettront vers autres pays, ajoutant que la situation en Syrie affectera les pays voisins et la cause palestinienne.

Il a critiqué certains pays qui donnent de fausses analyses aux circonstances dans la région et trouvent ses intérêts dans l'attisement de la tension dans certains pays voisins, la chose qui menace de transmettre le conflit confessionnel partout.

Le président iranien a affirmé, enfin, qu'il est de la responsabilité de tous de soutenir le peuple syrien pour la réalisation de la compréhension nationale.

Concernant la coopération entre l'Egypte et l'Iran, le président iranien a indiqué que son pays est prêt à mettre toutes ses expériences à la disposition des frères égyptiens et à bénéficier des expériences disponibles du peuple égyptien.

Il a affirmé qu'il n'existe aucune restriction concernant la coopération avec l'Egypte, précisant que le progrès et la sécurité de l'Egypte sont celles de l'Iran.

A propos de sa position à l'égard de ce qui se déroule dans des pays de la région arabe, M. Ahmadinejad a indiqué que la justice, la liberté, le respect et le progrès sont un droit pour tous les peuples à travers le monde, précisant que le monde un besoin de changement, y compris dans le pays arabes où se déroulent les événements.

Répondant à une question, le président iranien a indiqué que les circonstances subiront des changements après quatre ou cinq aux Etats-Unis qui sortira de la position de l'hégémonie et de la politique américaine en vue de s'orienter aux questions et affaires locales en Amérique, tandis que dans notre région les changements verseront dans l'intérêt des peuples de la région et des peuples du monde en général.

Par ailleurs, le président iranien a affirmé la disposition de son pays à répondre à Israël au cas de porter une frappe à Téhéran, précisant que le peuple iranien est prêt à marcher à pied pour mettre fin à Israël si ce dernier aurait fait une telle aventure contre Téhéran.

Le président iranien a enfin affirmé que toute agression contre la Syrie est une agression contre l'Iran et de même pour tous les pays de la région.

Ahmadinejad: La résolution de la crise en Syrie réside dans le dialogue national entre les Syriens eux-mêmes


Le président iranien Ahmadinejad a affirmé que la résolution de la crise en Syrie réside dans le dialogue entre les Syriens eux-mêmes pour arriver à des élections libres à travers lesquelles le peuple décide ce qu'il veut.

Le président iranien Ahmadinejad a affirmé que la résolution de la crise en Syrie réside dans le dialogue entre les Syriens eux-mêmes pour arriver à des élections libres à travers lesquelles le peuple décide ce qu'il veut.


Dans une interview avec la chaîne égyptienne Nile TV, le président Ahmadinejad a souligné que son pays soutient le dialogue entre les Syriens et œuvre pour la réalisation de l'entente entre eux, appelant toutes les parties à mettre à terme à la violence et à laisser la décision au peuple syrien.


Ahmadinejad a ajouté que son pays ne soutient pas des personnes en Syrie car tous les Syriens sont frères pour l'Iran, appelant toutes les parties à oeuvrer pour mettre un terme à la violence et à laisser la décision au peuple syrien.


Ahmadinejad a souligné que la liberté, la justice, le respect et le développement sont des droits pour tous les peuples sans exception et que le chemin pour les réaliser passe par l'entente nationale et non pas à travers la guerre.

Salehi appelle à arrêter la violence et à s'engager au dialogue national pour résoudre la crise en Syrie

Salehi appelle à arrêter la violence et à s'engager au dialogue national pour résoudre la crise en Syrie

M. Ali Akbar Salehi, ministre iranien des affaires étrangères, a souligné la nécessité d'arrêter la violence, les actes de tuerie et l'effusion du sang du peuple syrien, affirmant que le premier pas sur la voie de résoudre la crise en Syrie est l'arrêt de la violence.

Dans des déclarations en marge du douzième sommet islamique démarré aujourd'hui au Caire, Salehi a indiqué qu' "un nouveau sommet se tiendra en marge du douzième sommet islamique" exprimant son espoir de trouver une feuille de route pour résoudre la crise en Syrie.

Il a affirmé que chaque problème pourrait être résolu à travers le dialogue entre le gouvernement et l'opposition syrienne.

M. Salehi a renouvelé la position de son pays appelant à résoudre la crise syrienne en s'engageant au dialogue national loin de toute intervention militaire et réaffirmant le soutient de l'Iran à toute initiative susceptible de rétablir la stabilité en Syrie.

Larijani: la déstabilisation de la Syrie verse dans l'intérêt de l'entité sioniste

Dans le même contexte, le président du conseil de la choura iranien, Ali Larijani a affirmé que la déstabilisation de la Syrie verse dans l'intérêt des forces occidentales et l'entité sioniste.

Dans des contacts téléphoniques avec ses homologues omanais, koweitien et jordanien, rapportés par la chaîne al-Alam, Larijani a affirmé que l'entité sioniste est l'ennemi du monde islamique, ajoutant qu'il ne faut pas lui permettre d'exploiter les circonstances actuelles en Syrie pour poursuivre ses agressions contre les pays islamiques.

Les quatre responsables ont condamné l'agression israélienne contre le centre de recherche syrien, affirmant leur soutien à la Syrie face aux agressions de l'entité sioniste.

Reza Sajjadi: l'occident soutient le terrorisme… Israël ne reconnaît pas les lois internationales

M. Mahmoud Reza Sajjadi, ambassadeur d'Iran à Moscou, a affirmé que l'occident qui soutient les terroristes en Syrie dément à propos des armes chimiques au centre de recherche scientifique qui est consacré au renforcement de la capacité défensive de la Syrie.

Dans une conférence de presse tenue aujourd'hui à Moscou, M. Reza Sajjadi a démenti les prétentions européennes disant apprendre que le centre aurait été un entrepôt pour les armes chimiques, précisant que si c'était vrai, le bombardement aurait causé une catastrophe humanitaire.

Il a fait savoir que le peuple syrien sera plus solidaire qu'auparavant et que l'agression israélienne a seulement abouti à plus de cohésion.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article